Les Echos - le 27 février 2017 -

Orléans Cosmétics, le spécialiste des fards à paupières repris par un groupe japonais

 

La PME est rachetée par Thépenier Pharma, la filiale française de Nippon Shikizai.

Leader dans la sous-traitance cosmétique au Japon, le groupe Nippon Shikizai, par le biais de sa filiale européenne Thépenier Pharma, vient de prendre le contrôle de la société Orléans Cosmetics, en plein coeur de la Cosmetic Valley. Cette entreprise, relancée en quatre ans après être passée tout près de la faillite, est l'une des dernières en France à fabriquer des poudres (fards à paupières, blush, fond de teint, etc.). Un savoir-faire très pointu qui lui a valu d'être labellisée Entreprise du patrimoine vivant il y a quelques mois.

Avec son nouvel actionnaire, Orléans Cosmetics qui compte 30 salariés et réalise 2 millions d'euros de chiffre d'affaires mise sur la reconquête de marchés aujourd'hui sous-traités en Italie. « Nous sommes convaincus que nous pouvons gagner du terrain sur nos concurrents en mettant en avant le made in France pour les grands noms du luxe avec lesquelles nous travaillons déjà », assure Christophe Dulong, qui avait repris la société en 2013 et reste aux commandes comme directeur général.

Produits de soin

Avec cette acquisition, Nippon Shikizai qui réalise 84 millions d'euros de chiffre d'affaires consolidé compte accélérer son essor dans la sous-traitance cosmétique en France. Le groupe avait repris le normand Thépenier Pharma en 2000. Tourné vers la sous-traitance pharmaceutique, ce façonnier qui emploie 110 salariés à Saint-Langis-lès-Mortagne (Orne) a dynamisé son activité cosmétique. Il a investi dans l'automatisation plus de 6 millions en trois ans. 40 % du chiffre d'affaires est réalisé dans le secteur du maquillage et des produits de soin. Grâce à deux usines complémentaires, le groupe va pouvoir proposer une gamme complète de produits comme la maison mère le fait sur les marchés asiatique et nord-américain. Elle couvrira le skincare, les produits solaires, les poudres, les produits coulés à chaud, la confection de palettes de maquillage et les dérivés parfumés. « Nous avions besoin d'un relais pour déployer le savoir-faire du groupe et globaliser notre offre », résume Tsuyoshi Hasuo, directeur exécutif de Nippon Shikizai en Europe et président des deux filiales, qui n'exclut pas d'autres opérations de croissance externe.

Christine Berkovicus, Les Echos
Correspondante à Orléans

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Thepenier Pharma & Cosmetics